Prix par nuit :
Montrer uniquement :
Nombre de chambres :
Nombre de salles de bain :

Trouvez votre location d'appartement au Cap Ferret Belisaire

Profitez du charme désuet d’un petit village de pêcheurs, un peu plus discret que les autres vedettes du Bassin d’Arcachon, confortablement installé dans un appartement avec vue sur la mer. Trouvez votre location d'appartement au Cap Ferret Belisaire!

Nos locations d'appartements au Cap Ferret Belisaire pour vos vacances

Consultez nos offres de locations d'appartements au Cap Ferret dans le quartier de Belisaire. My home in a aussi sélectionné pour vous un ensemble de villas dans ce même quartier ainsi que quelques appartements disponibles à la location au Cap Ferret.

Louer un appartements au Cap Ferret Belisaire

Si vous rêvez d’apporter à vos vacances une touche de nature et d’aventure, Bélisaire incarne le village qui va vous donner accès à ces deux dimensions. En bateau à voile ou à moteur, en canöé ou encore en empruntant la navette maritime, vous pouvez rejoindre l’étrange île qui siège au beau milieu du Bassin d’Arcachon. Au gré des marées, la superficie de l’Île aux oiseaux varie de 165 hectares à marée haute à 1 690 à marée basse. Le paysage est si différent que le voyage vaut au moins la peine d’être fait deux fois ! Le calendrier des marées vous indiquera quel aspect de l’île vous attend. Avant même d’accoster, vous apercevrez les deux célèbres maisons sur pilotis devenues les icônes de l’île. Ces cabanes que l’on nomme tchanquées, du mot gascon chanca qui signifie échasse, sont devenues les symboles de l’île et du bassin tout entier. La première d’entre elles fut construite à la fin du XIXe siècle par un éleveur d’huîtres. Cependant, le nom de l’île ne fait pas référence à ce passé ostréicole toujours d’actualité, mais la définit comme un lieu de refuge d’oiseaux migrateurs et de loups de mer qu’elle est devenue au hasard du temps. En effet, les oiseaux y sont les bienvenus lors de leur long et pénible trajet migratoire. L’oie cendrée et la mouette rieuse en font une de leurs étapes de migration. L’hiver, on peut y observer la pause de la sarcelle et du grand cormoran. Plus de mille couples de hérons cendrés et autres oiseaux cheminent par cet itinéraire. Si l’observation des oiseaux vous passionne, le parc ornithologique du Teich est, avec l’Île aux oiseaux, un endroit qui vaut le détour. Les 120 hectares de cette réserve naturelle ont pour vocation de sauvegarder les espèces d’oiseaux sauvages menacées et de préserver leur milieu naturel. Munis de vos jumelles, profitez des parcours aménagés jalonnés de postes d’observation de choix, combinés à des panoramas inoubliables sur le Bassin.